Le 32ème Mille Sabords au Crouesty

3 Responses

  1. stephsea dit :

    Question bête et innocente – pour ma culture personnelle : les blogueurs sont ils payés, rémunérés, récompensés directement ou indirectement pour relayer le rédactionnel promotionnel des industriels ou autres acteurs économiques?

    En un mot, ce travail d’attaché de presse – systématique, soigneux et efficace dont l’effet est d’augmenter l’audience et donc les profits du bénéficiaire – est il strictement bénévole et gracieux, pour la beauté du geste, ou est ce un service commandé, et donc un acte professionnel?

    Merci de me répondre sur votre cas personnel, cher Ronan.

    J’aurais moi même des missions de ce genre à confier à des relais soigneux… Pourvu que cela soit gratuit!

  2. ronan dit :

    Bonjour Stephsea,
    je reconnais, sous cette question, un ton ironique. Pour y répondre. Je ne reçois aucune contrepartie de quelque nature que se soit pour un communiqué, même pas un retour de lien. Il faut reconnaitre qu’ils sont très peu nombreux sur ce blog. Ceux publiés le sont en toute objectivité…voir subjectivité, suivant l’intérêt que j’y vois. Dans le cas présent, informer les plaisanciers de la tenue du Mille Sabords, plus gros salon de Bretagne, me semble important. Mais je publie les communiqués d’autres salons, tant qu’ils restent dans l’esprit.
    Ensuite, effectivement, concernant les salons, voir certaines courses de la mini650 notamment, je reprends, parfois, très largement le contenue du CP quand celui ci est suffisant ou complet.

    Enfin, toute information peut me parvenir et sera publiée si elle a un intérêt pour le blog…et restera gratuit…

    • stephsea dit :

      Merci pour cette réponse claire et complète !
      Ironie… Oui, toujours un peu, ce que j’appelle moi du second degré, donc sans mauvaise intention.

      Ma volonté d’obtenir cette information était toutefois bien réelle, et est satisfaite.

      Je dois dire que je suis assez surpris – dans le bon sens – par votre réponse. Cette gratuité est devenue rare. Il est même devenu “normal” sur le web en particulier de faire semblant d’agir de manière désintéressée. Tout le monde comprend bien pourquoi… Et semble l’accepter. Moi non.

      Je me permets de vous conseiller de bien le préciser en tête de vos parutions, si ce n’est déjà le cas. Cela fera la différence avec certains éditeurs de news (99% d’entre eux?) dont l’activité principale est en fait la promotion commerciale, donc la publicité – déguisée et masquée, donc pernicieuse et trompeuse.

      Et si vous publiez et rédigez en toute indépendance, vous pourriez peut être aussi adopter une tournure plus personnelle, un point de vue qui vous serrait propre sur ces éventements, objets ou machines, une approche “critique” (au sens du dictionnaire)? C’est évidement beaucoup de travail…

Laisser un commentaire