Prendre un ris

voilier dans un coup de vent

Lorsque le vent monte, pour conserver un voilier équilibré, et manoeuvrant, il faut réduire la surface de toile. Sur la grand voile, cela se fera en prenant un ris.

Réduire la voilure est indispensable pour continuer à faire route sans fatiguer le bateau ni l’équipage. Cela permet aussi de maintenir le voilier équilibré et manoeuvrant. Dans le même temps, c’est aussi un moyen de rassurer l’équipage.

Idéalement, on commence par réduire la grand voile, puis ensuite le génois. En effet, c’est la grand voile qui rend le voilier ardent. Sur les voiliers plus anciens, avec un génois à fort recouvrement, on pourra commencer par le génois.

Cette manoeuvre doit être préparée et anticipée. Pour les équipages les moins expérimentés, il est même conseillé de quitter le port avec un ris en moins. Il est toujours plus facile de remettre toute la toile que de prendre un ris quand le vent est déjà monté. Si vous anticipez donc un changement de météo, préparez déjà les bosses de ris et mettez les à poste avant de partir.

La manoeuve

voilier qui prend un risLa manoeuvre, bien préparée, est assez simple. Pour prendre un ris, vous devez être au près bon plein. Cela permettra de déventer la grand voile juste ce qu’il faut pour l’affaler tout en gardant de la puissance dans le génois. Avant toute chose, vérifiez que les bosses de ris et la drisse de grand voile sont claires. Ensuite, choquez le hale bas de bome.

Ensuite, les deux premières manoeuvres consistent à affaler la grand voile tout en reprenant la balancine. Vous devez affaler la grand voile jusqu’à dépasser l’oeillet d’amure du ris souhaité. Il y aura, peut être, des coulisseaux à libérer. Puis accrocher l’oeillet. A partir de ce moment, vous pouvez hisser la grand voile en étarquant bien le guindant. Etarquez ensuite la bosse de ris.

Enfin, il ne vous reste plus qu’à choquer la balancine, border la grand voile et reprendre le hale bas.

Prendre un ris n’est donc pas une opération compliquée. ce qui va le rendre plus complexe est l’environnement. Si vous tardez trop à réduire la toile, l’opération sera rendu complexe par l’état de la mer, la puissance du vent et le stress de l’équipage. Il est possible d’installer une prise de ris automatique qui permet de faire toute cette manoeuvre du cockpit, sans aide de l’équipage. Pensez à en équiper votre voilier si vous naviguez en famille.

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire