Retour sur Daniel Gilard et son Petit Dauphin

livre daniel gilardLes coureurs de la mini-transat vont partir d’ici peu, le 19 septembre. L’occasion de se rappeler que le premier vainqueur de cette course devenue mythique s’appelait Daniel Gilard et que son bateau, un serpentaire, s’appelait Petit Dauphin.

Les éditions Ancre De Marine rééditent son livre, publié en 1979, Petit Dauphin, Sur la peau du Diable.

Daniel Gilard a fait son apprentissage de la course au large à bord de Pen Duick VI avec Eric Tabarly pour mentor. Il l’a poursuivi sur Kriter II, avec Olivier de Kersauson. Son livre fait revivre toute une époque, celle des premiers seigneurs de la voile sportive.

Aventure et mésaventures : Daniel Gilard ne cache rien du nouveau monde qu’il explore : naviguer en solitaire et en course sur un minuscule voilier. Les leçons qu’il en tire restent d’actualité.

Le diable a eu sa peau  : comme beaucoup de marins, comme Alain Colas, Eric Tabarly et Patrick Van God – victime de la Mini-Transat- Daniel Gilard a disparu en mer lors de la course La Baule-Dakar en 1984.

Daniel Gilard. Petit Dauphin, sur la peau du diable. Ancre de Marine. 20 Euros.

Be the first to comment

Laisser un commentaire