Le Parc National de Port Cross

Carte-parc national de port cross

Carte-parc national de port crossCréé le 14 décembre 1963, le Parc national de Port Cros occupe 1700 ha de terres émergées et 2900 ha de surfaces marins.

En 2012, le parc national a été réformé en profondeur. A l’issue d’une concertation avec les acteurs locaux, l’espace du Parc national se trouve totalement reconfiguré. Il comporte aujourd’hui :

  • deux « cœurs », espaces de protection et d’accueil du public, constitués de l’ île de Port-Cros et des espaces naturels propriété de l’Etat de l’île Porquerolles ainsi que leur frange marine jusqu’à une distance de 600 m,
  • une « aire potentielle d’adhésion », espace de projet de développement durable à élaborer avec les onze communes qui le composent,
  • une « aire maritime adjacente » réplique en mer de l’aire d’adhésion, qui couvre l’espace marin au droit de ces onze communes et étendue jusqu’à 3 milles marins au sud des îles.

D’ici à 2015, le parc national finalisera en relation étroite avec les collectivités territoriales et l’ensemble de ses partenaires, un projet de territoire inspiré par les principes du développement durable, qui constituera la Charte du parc national de Port-Cros. Ce projet de charte est actuellement soumis à une enquête publique. Ce n’est qu’au terme de cette procédure que les communes auront à délibérer sur leur adhésion ou non à la charte. Le choix des communes déterminera l’aire définitive d’adhésion du Parc national.

Le Parc gère par ailleurs, en collaboration avec les communes de Hyères et de la Croix-Valmer, les espaces naturels acquis par le Conservatoire du Littoral de la presqu’île de Giens et du Cap Lardier. Enfin, il participe, en tant que conseiller technique et scientifique, à la gestion des anciens salins d’Hyères  Le Parc national administre le Conservatoire botanique national méditerranéen de Porquerolles, chargé de la sauvegarde de la flore sauvage et des variétés fruitières menacées de Méditerranée Le Parc national de Port-Cros est  chargé, depuis 1999, d’une mission de coordination pour la mise en place et le suivi du Sanctuaire International pour les Mammifères Marins (Pélagos) qui est le fruit d’un accord tripartite entre l’Italie, la Principauté de Monaco et la France. Le rôle de la partie française de l’accord, gérée par le Parc national de Port-Cros est d’animer et coordonner les initiatives et actions en faveur des mammifères marins en lien avec les différents acteurs concernés (services de l’état, collectivités territoriales, professionnels des transports, de la pêche et du tourisme, scientifiques et associations). Trois groupes de travail ont ainsi été créés pour le suivi de ces actions  au niveau français : « sensibilisation », « activités humaines » et « recherches ».

  • Situation : îles d’Hyères et littoral dans le Var
  • Création du parc : 14 décembre 1963 (décret de création modifié le 04 mai 2012)
  • Cœur de parc : 1700 ha terrestres, 2900 ha marins
  • Aire potentielle d’adhésion (APA) : 23 000 ha, 11 communes concernées
  • Aire maritime adjacente : 123 000  ha
  • Habitants permanents : 350  dans les cœurs (Port-Cros, Porquerolles) 136 000  dans l’APA
  • Espaces protégés : îlots de la Bagaud et Gabinière, réserves intégrales. Sanctuaire PELAGOS, pour les mammifères marins en Méditerranée.
  • Flore : 602 espèces terrestres, 500 espèces d’algues
  • Faune : 144 espèces d’oiseaux (dont 40 espèces nicheuses), 180 espèces de poissons et quelques espèces terrestres endémiques comme le discoglosse sarde (petit batracien) et le phyllodactyle d’Europe, petit reptile en voie de régression.
  • Histoire : Méditerranéen, le parc national  possède un patrimoine  historique considérable, illustré par des vestiges romains, une trentaine d’épaves et une vingtaine de forts militaires.
  • En 2013, le parc national fêtait son cinquantenaire.

Be the first to comment

Laisser un commentaire