A 69 ans, elle largue les amarres direction Moorea

photo ouest france
photo Ouest france

A 69 ans, Birgit Habelt a largué les amarres mi octobre depuis Roscoff, en Bretagne à bord d’un Muscadet pour rejoindre son fils à Moorea.

C’est le journal Ouest France qui évoquait le départ de cette allemande, dans son édition du 20 octobre.

Arrivée en juillet, Birgitt Hapelt, a commencé à préparer son Muscadet de 1697, de 6,40 m pour rappel. datant de 1967 et acheté à Roscoff.

Elle a pris la mer samedi 17 octobre, après une bénédiction de son voilier,pour rallier Moorea et rejoindre son fils qui vit là bas. C’est donc  20 000 milles en solitaire qui l’attendent. La skippeuse n’est pas une première venue puisqu’elle navigue sur toutes les mers depuis près de 50 ans (  Baltique, océan Atlantique, océan Pacifique).

Son programme: Les Açores, les îles Canaries, le Cap Vert, le Chili, Panama.

Nous lui souhaitons bon vent.

10 commentaires sur A 69 ans, elle largue les amarres direction Moorea

  1. Panama avant le Chili? Je lui souhaite car le Horn ou Magellan à l’envers en Muscadet… Peu réaliste.
    Rappelons au passage que ces bateaux solides, marins, efficaces, etc. aussi bons soient ils, ne sont toutefois pas prévus pour affronter des tempêtes océaniques, surtout si elles se répètent.
    Ces bateaux en bois souffrent de la fatigue (fatigue des matériaux fortement contraints à laquelle le CP est particulièrement sujet) et doivent être auscultés avec soin, très souvent, et renforcés, révisés, modifiés systématiquement quand ils vieillissent, et/ou avant d’affronter les grandes traversées.
    Souhaitons à Birgit d’avoir été très prudente et bien conseillée dans sa préparation, pour de belles navigations vers les tropiques!

  2. Le bateau est de 67,j’ai navigué 20 ans à son bord.
    Elle a rajouté un aileron devant le safran, vérifié les têtes de pointes, straté le bouchain.
    Par contre n’a pas rendu la descente et le panneau arrière étanches…
    navigue extrêmement lentement ( moins de 2 noeuds entre Roscoff et canaries avec 10 jours de portant à 20 25kn de vent au départ)
    La volonté l’emmènera là bas elle est d’une ténacité et d’une résistance hors norme, le bateau est en bon état.
    Si on a navigué svt avec du très gros temps ( plus de 40 kn ) jamais on n’a eu de mer énorme et plus de 45/50 kn de vent

    • Bonjour,
      Apparemment vous connaissez le bateau. Quel est son nom ?
      Je me demandais s’il disposait d’un AIS pour pouvoir la suivre sur marinetraffic.com.
      Sinon savez-vous s’il est possible de suivre son périple quelque part ?

  3. Nous aimerions avoir des nouvelles de Birgit Habelt afin de lui transmettre nos meilleux voeux et lui demander de venir nous faire une petite conférence afin de lui témoigner notre admiration à Morgat à l’association des plaisanciers de Morgat.
    Bon vent

Laisser un commentaire