Le maxus 24 EVO est arrivé

maxus-24-navigation
photo catway

Maxus yachts, via son importateur, Catway, annonce la présentation du nouveau Maxus 24 EVO au Nautic de Paris.

 

Cela fait un moment déjà qu’il était annoncé et il est arrivé. Le nouveau petit voilier Maxus 24 EVO prendra la suite du Maxus 24 pour 2016. Il sera officiellement présenté au Nautic de Paris. Le défi est de taille au vu du succès du 24, arrivé en France en 2008 et vendu à plus de 100 exemplaires ( 300 unités vendues en Europe) mais le chantier est monté en puissance et son savoir faire n’est plus à démontrer. Si la production polonaise faisait sourire, il y a une dizaine d’année, la tendance s’est radicalement inversée avec des productions de très hautes qualités, que se soit au niveau des dessins, de la fabrication, des finitions ou de l’accastillage.

Le Maxus 24 EVO devrait finir de séduire les marins trouvant les précédents modèles trop volumineux ou lourd.

Les évolutions du Maxus 24 EVO.

maxus 24 evo spiLe chantier Northman et son architecte ont conservé tout ce qui a fait le succès du Maxus 24. Il reste donc transportable et très habitable. A côté de cela, une nouvelle carène, un nouveau pont et un nouveau gréement devraient apporter au voilier plus de performances. Les premières photos montrent, effectivement, des lignes plus tendues, une étrave droite et un bouchain évolutif, un maitre bau reculé. Un voilier, donc, beaucoup plus contemporain. Le Maxus 24 EVO sera proposé en version quillard, quille relevable, dériveur intégral ou biquille par le distributeur français.

 

Volume habitable.plan maxus 24 evo

Les concepteurs ont réussi à loger deux belles couchettes doubles dans les 7,35 m du Maxus 24 EVO, sans que la  silhouette en soit affectée. Décloisonné et très intelligemment agencé, l’espace habitable du Maxus 24 EVO recevra donc deux couchettes doubles ( une couchette double arrière et une en lit breton), une salle d’eau, un carré et un coin cuisine, idéal pour des croisières en famille.

Maxus-24-Evo-7

En navigation.

Conçu pour des navigations en équipage réduit, le chantier promet un voilier à la fois rapide, sécurisant et agréable à mener dans toutes les conditions. Il porte suffisamment de toile pour lui assurer de bonnes performances sans toutefois nécessiter un équipage aguerri. Son vaste cockpit ergonomique permettra à l’équipage de naviguer confortablement puisque toutes les manœuvres y sont ramenées. Enfin, il l’accent semble vraiment mit sur le gain en performance, avec la possibilité de s’amuser en régate locale?

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire