Un guide côtier pour l’Espagne sur le web.

En surfant sur le net, il arrive de tomber sur des sites, complètement inconnus, et sur lesquels ont s’arrête. Ces jours ci, c’est le site www.nautisme-espagne.com qui a retenu l’attention.

Ce site internet, hébergé en Espagne et publié en français, est une mine d’informations pour naviguer le long des côtes espagnoles.

LOGO-sin-fondo“Un magazine bateaux nouveau doit avant tout éveiller l´intérêt des plaisanciers français pour se faire une place parmi les grands guides et revues bateaux de la plaisance. Il doit pour cela être né de la passion. Le cas de nautisme-espagne n´est pas différent. Notre web est issue de deux passions: la navigation de plaisance, d´abord, surtout les voiliers, petits et grands, mais aussi les barlus à moteur, les péniches, les coques de noix et les paquebots, en peu de mots la mer.
L´autre passion est le littoral espagnol, une passion née de nombreuses années de navigation à voile de port méditerranéen en “calas”Baléares, en passant par les ports de pêche de l´atlantique.”

Voilà qui est assez claire.

Le littoral espagnol en chiffres:

7900 km de côte, 350 marinas, dont 214 en méditerranée, plus de 125000 amarres
Les ports de plaisance espagnols sont en pleine évolution depuis le début du siècle. Surtout le pourtour méditerranéen et le sud.
Les deux éditions de l´America´s Cup à Valence (2007 et 2010) n´ont cependant pas eu l´effetport de plaisnce espagne dynamisant escompté sur la demande intérieure à cause de deux facteurs: tout d´abord la terrible crise économique qui a frappé de plein fouet un secteur alors en plein essor qui s´est vu stoppé net. Le second facteur est la considération négative traditionnelle des administrations espagnoles envers la plaisance. Le plaisancier espagnol est pour son administration une cible fiscale des plus côtées et le bateau est considéré un produit de grand luxe.
Néanmoins les investissements portuaires ont changé, et changent encore, la face des nouveaux ports espagnols. De nombreuses marinas privées et quelques publiques ont été crées ou remises à jour et offrent une large panoplie de services professionnels.
Mais il est vrai que la qualité est parfois inégale dans les ports espagnols et il convient de s´informer au mieux avant de se décider pour telle ou telle escale.
Heureusement, me direz-vous, nautisme-espagne est là (excusez la pub facile…). En réalité les infrastructures espagnoles sont bien au niveau des meilleures du monde.
Mais les prix dans les ports espagnols son-ils aussi compétitifs que les installations? Bonne question.
Il convient de faire une sérieuse étude avant de se lancer à l´aventure. Les prix ont cessé de monter (c´est déjà ça…) sur la Mediterranée sauf sur les Baléares et sont très compétitifs sur l´atlantique.
Mais l´Espagne en bateau c´est surtout un littoral parsemé de petits coins pas ou peu connus et encore moins fréquentés; c´est aussi cet étrange coin de planète entre quatre mondes: le Détroit de Gibraltar, qui sépare (ou unit) l´Atlantique el la Méditerranée, ainsi que l´Europe et l´Afrique.
Et puis l´Espagne c est aussi la permanente découverte d´une gastronomie hors du commun, de différentes langues et cultures, du soleil andalous et de la brume de Galice, de l´amabilité des Canaries et des eaux transparentes des Baléares.

Be the first to comment

Laisser un commentaire