Nouveau tissu pour Incidence sails

La voilerie française a présenté, au Nautic, le DFi® : une membrane filamentaire high-tech qui se veut résistante, stable et légère.

Ce matériau, mis au point par Incidence Technologies a été testé et approuvé cette saison par plusieurs skippers Imoca et à bord du Super Yacht « Genie of the lamp ».

Incidence fait également évoluer son nom, son logo, son site internet et accueille, entre autres, un nouveau directeur général. Les équipes, elles, ne changent pas. L’objectif de la voilerie Incidence sails est e redevenir n°1 en course au large.

Depuis 2013, la voilerie Incidence dispose d’un bureau d’étude intégré, Incidence Technologies, dédié à la production et au développement de ses propres membranes. Forte de cette capacité de calcul, de tests et de production, Incidence maîtrise désormais toute la chaine de conception et de fabrication de ses voiles : de la R&D aux finitions. Un atout gagnant qui lui permet aujourd’hui de proposer le DFi®, sa nouvelle membrane filamentaire.

Résistant, stable, léger : le DFi® est né

En deux ans seulement, le team d’ingénieurs et de dessinateurs d’Incidence Technologies a réussi à mettre au point un nouveau matériau, le DFi®. La nouvelle membrane filamentaire d’Incidence apporte une durabilité inédite aux voiles et une excellente stabilité de forme. Cette matière, privée de film Mylar ou de taffetas, est particulièrement légère. 

 Yann Eliès, skipper de l’Imoca Queguiner-Leucémie Espoir, équipé d’une grand-voile en DFi®, 3e de la Transat Jacques Vabre : « Je suis vraiment content de cette voile, notamment de sa légèreté et de sa stabilité de forme. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire