Espadon 20 du Chantier Mystere

deux catamarans mystere

Le chantier Mystere Composite, qui construit les catamarans Mystere depuis 1982 est basé au Québec. Restructuré en 2012, le chantier, qui est aussi une voilerie et une école de voile, est revenu avec une gamme de quatre catamarans nommées Espadon, dont un à foils.

Le chantier pourrait présenté en France, l’Espadon 20, sorti en 2013 outre atlantique. Il possède des coques volumineuses. En plus d’être très bien équilibré, l’Espadon est conçu pour naviguer dans tous les conditions de vent.

Grâce à sa facilité à prendre un ris, à ajuster les dérives et grâce au système d’enroulement rapide duespadon 20 sur 1 coque gennaker, l’Espadon 20 est très polyvalent. Ses coques ont été dessinées afin de pouvoir naviguer dans les meilleures conditions quelque soit le vent, et ainsi, avoir moins tendance à enfourner. De plus, la voilure de l’Espadon permet de naviguer sur une coque dés les premières brises. Parmi les améliorations déjà mentionnées, le petit nouveau de la gamme Mystere possède des dérives pivotantes et un système de gouvernails repensé.

Équipé de dérives pivotantes et d’un puissant Code Zéro le Mystere Espadon 20 se veut un catamaran pour sensations fortes.

Caractérisques

Longueur : 6.0m (20ft.)
Largeur : 3.05m (10ft.)
Surface de grand voile : 21m²
Surface de foc : 5m²
Surface de gennaker : 24m² (option)
Poids : 190kg (425lbs)
Hauteur de mât : 10.36m (34ft.)
Construction : Fibre de verre /foam sandwich (résine epoxy/vinylester)
Capacité : 1-4 personnes
Designeur : D. Bouchard, Yannick et Yves Sansoucy

site du constructeur

1 Commentaire

  1. Aqualast devient l’importateur et distributeur exclusif de la marque Mystère et de ses séries ESPADON.
    Un démonstrateur sera proposé pour essais.

    Nous réservons des conditions spéciales aux premiers clients pour le retour de ces superbes catamarans de sport sur le continent européen.
    Bientôt un site internet dédié.

    N’hésitez pas pas à nous joindre par mail.
    S. VALLET – CEO Aqualast

Laisser un commentaire