L’entretien de la remorque d’un voilier

Un voilier transportable à l’avantage de pouvoir être entretenu chez soi. Pour cela, il faut pouvoir le ramener avec une remorque…en bon état, qui devra, elle aussi, être entretenue tous les ans. L’entretien et le contrôle d’une remorque passe par plusieurs points qui permettront de naviguer dans des zones de navigation très éloignées.

Les outils pour entretenir et contrôler la remorque de votre voilier sont ceux que vous avez dans la boite à outils de ce dernier, il n’est pas nécessaire de posséder d’outils spécifiques. Vous aurez besoin d’un pot de graisse mécanique, une bombe d’huile, un produit pour les contacts électriques et quelques clés, tournevis et pinces. Le constructeur de la remorque fournie toujours un manuel d’entretien et d’utilisation. Dans le pire des cas, n’hésitez pas à envoyer votre remorque chez le revendeur pour un entretien.

La rotule.

La rotule est la partie de la remorque qui relie celle-ci à la voiture, par la boule du véhicule. A l’usage, elle s’use. Des témoins permettent de vérifier son bon état (voir le manuel du fabricant). La rotule est liée à la remorque par un vérin qui permet d’amortir les à-coups. Retenez que la rotule doit pivoter sur son axe et le vérin doit pouvoir être enfoncé à la main. L’entretien consiste à graisser la rotule à l’aide d’une graisse mécanique.

Le treuil.

Le treuil est le câble, ou la sangle, qui permet de bloquer ou reposer le voilier sur la remorque. La première chose est de dévider le câble entièrement et de vérifier qu’il n’y a pas de torons cassés ou que la sangle est en bonne état. Ensuite, graissez le treuil et pulvérisez de l’huile en bombe sur le câble afin d’éviter qu’il rouille.

La roue jockey.

La roue jockey est la troisième (ou cinquième) roue de la remorque, à l’avant. Elle permet de guider et la maintenir à la main cette dernière. Son entretien consiste à séparer les deux tubes de la roue pour les graisser.

Les roulements.

Les roulements permettent à la roue de tourner. Un roulement grippé peut user un pneu précocement. Pour vérifier leur état de fonctionnement, surélevez la remorque et faire tourner les roues. Celle-ci doivent tourner librement, sans bruit. Le premier des entretiens consiste à évitez de les mettre dans l’eau de mer, lors d’une mise à l’eau. Ensuite, pour avoir accès aux roulements, il faut enlever la roue et le moyeu de frein. Ceci fait, nettoyez les roulements et graissez les.

Les pneus.

Les pneus s’usent peu, sauf si vous êtes un navigateur acharné ou compétiteur. L’entretien consiste en une vérification classique. Pensez à la pression des pneus, elle doit être supérieure à la pression des pneus de la voiture.

Electricité.

Il est important de surveiller la propreté des contacts. L’entretien consistera à les aspergé d’une bombe spécifique et à vérifier que le câble électrique courant le long de la remorque n’est pas abimé.

Graissage des vis et rouleaux.

Toutes les vis de fixation de la remorque doivent tourner sans soucis. Vous devez graisser les vis de fixation, les pas de vis, les rouleaux, diabolos…

Enfin, pour augmenter la durée de vie de votre remorque, évitez de l’immerger. Dans l’idéal, seuls les pneus doivent être dans l’eau. L’hiver, mettez votre remorque sur cale afin de préserver vos pneus et suspensions. Avec tut cela, vous pourrez emmener votre voilier partout…

1 Commentaire

  1. ne pas graisser le câble du treuil, il risque d’emmagasiner le sel. utiliser un câble plutôt qu’une sangle, un câble prévient la cassure, suivant ma propre expérience.

1 Rétrolien / Ping

  1. L'annexe d'un petit voilier - Petits voiliers

Laisser un commentaire