fusées de détresse périmées, retour à l’envoyeur…

coffret de fusée de détresse

Lorsqu’un plaisancier achètera de nouvelles fusées de détresse, il pourra maintenant déposer les anciennes, gratuitement, dans les magasins d’accastillage.

Les feux de détresse, obligatoires, à bord de nos voiliers, sont à changer tous les 3 ans. Jusqu’à présent, en l’absence d’une  filière adaptée ou connue, il était bien compliqué de s’en débarrasser. L’APER PYRO a été créé en fin d’année 2015 et a pour but « d’organiser et d’animer la filière à responsabilité élargie des producteurs de la pyrotechnie dans le secteur du Nautisme ». L’association est maintenant agréée en tant qu’Eco-Organisme par arrêté du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie.

pyrotechnie-recuperation-seimi-46219

Après avoir initié plusieurs démarches et actions avec le département des Pyrénées-Orientales, l’APER PYRO organise le “un contre un”. Chaque plaisancier lorsqu’il achètera de nouvelles fusées (feux à mains, fumigènes flottants et fusées parachutes),  pourra déposer les anciennes gratuitement dans les magasins d’accastillage (équipés d’une vitrophanie « Point de collecte). Un transporteur agréé pour les matières dangereuses (réglementation ADR) les collectera pour les acheminer jusqu’au centre de traitement agréé (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement).

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire