Eviter la chute à la mer

bouee de sauvetage

On le sait, la chute d’une personne, en mer, est la première cause de décès et de disparition en mer. Avec l’été et les invitations à bord, les risques sont encore plus présents.

On le sait tous, et nous en sommes tous conscients, le premier risque, en bateau, est la chute à la mer. Le risque de chute commence dés que l’on embarque…et encore plus sur l’annexe. Une grande partie des chutes intervient lors du passage de l’annexe au bateau ou vice versa. Si nous sommes conscient du risque, l’été est souvent l’occasion d’inviter du monde à bord, de naviguer avec un conjoint moins amariné, avec les enfants et là, le risque est encore plus important. Mais pour aller encore plus loin, à bord, le plus précieux est… le skipper. Souvent on prend des précautions pour les autres. mais si le skipper tombe à l’eau, que fait l’équipage qui ne maîtrise par l’environnement???

Les conseils suivants, qui valent pour la TOTALITE de l’équipage, proviennent, entre autre, de la SNSM:

  • Porter systématiquement un gilet de sauvetage avant de monter sur le pont; et comme dit plus haut, cela vaut aussi pour le chef de bord.
  • Porter des chaussures à semelles antidérapantes;
  • Se déplacer jambes souples et le corps penché vers le centre du bateau;
  • Anticiper les mouvements du bateau en regardant la mer autour de soi;
  • Ne pas courir sur le pont;
  • Se tenir en permanence à quelque chose de solide : « une main pour soi,  une pour le bateau »;
  • Vérifier régulièrement l’état des lignes de vie, des points de fixations et du harnais;
  • Capeler, harnais et gilet de sauvetage lorsque le temps forcit et  systématiquement la nuit; En équipage familiale, il est conseillé d’en équiper les enfants systématiquement, surtout vers 3-8 ans et  quand ils sont habitués. Les enfants commencent à prendre de l’assurance est c’est là que le danger arrive.
  • Equiper le tour du bateau de filets de protection si des enfants sont à bord;
  • Seul à la barre ou sous pilote automatique, laisser un traînard de sécurité d’environ 60 m flottant à l’arrière du bateau et un flotteur très visible au bout;
  • Ne pas uriner à l’extérieur sans être amarré…et oui…
  • Ne jamais plonger en mer  sans laisser une personne compétente à bord et sans la présence d’une échelle pour remonter.

Be the first to comment

Laisser un commentaire