Un trésor pour Tahiti

Tour de France à la Voile 2016, étape de Roses (ESP), le 21 juillet 2016. Crédit photo : Jean-Marie LIOT / ASO Jean-Marie LIOT / ASO
Tour de France à la Voile 2016, étape de Roses (ESP), le 21 juillet 2016. Crédit photo : Jean-Marie LIOT / ASO Jean-Marie LIOT / ASO

Teva Plichart, Pierre Pennec et Manutea Mahai ont remporté le Stade Nautique de Roses, ce jeudi. Trésors de Tahiti s’impose devant Team France Jeune et Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, qui profite de la contre-performance de Crédit Mutuel de Bretagne pour prendre 33 points d’avance en tête du classement général. Quant à l’Acte, il a été remporté par Helvetia Blue by Normandy Elite Team, vainqueur hier du raid côtier et 4e du stade nautique.  

Soudain, Crédit Mutuel de Bretagne a craqué. Après avoir bien géré les quatre premières régates de qualification, le trio est parti à la faute deux fois de suite. Deux départs anticipés consécutivement valent à Nicolas Troussel, Damien Iehl et Mathieu Richard deux disqualifications, et l’élimination de la course à la Super Finale. « On n’a pas encore débriefé, grimace au paddock Nicolas Troussel, mais on est particulièrement déçu. On fait deux grosses bêtises coup sur coup, alors qu’on avait bien commencé. Il va falloir oublier ces deux erreurs très rapidement, parce que la course n’est pas terminée ». Certes, mais cette 12e place à Roses vient se cumuler aux 11e et 10e places à Baden et, à peine freiné sur le raid côtier catalan, hier (6e), Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan caracole en tête en caressant l’idée que ce Tour 2016 est bien le sien, un peu plus chaque jour. 33 points séparent désormais le leader de son dauphin.


L’option doublement payante

Dans cette Super Finale d’où sont absents Crédit Mutuel de Bretagne, Team Coved (9e) et Cardinal-FenêtréA malgré une victoire dans la 5e manche de qualification, c’est une option audacieuse qui, par deux fois, distribue les bons points. « Quentin Ponroy prend une belle option avec Kevin Péponnet, raconte Matthieu Salomon, le co-skipper des Limonadiers, finalement troisièmes. On passe au-dessus, entre la zone interdite et la digue. On est premier en bas, et on cherche à creuser l’écart, mais Trésors de Tahiti prend la même option que nous sur le second tour et, une seconde fois, c’est payant. Les Tahitiens font un beau bord de portant et jouent bien en bloquant notre jibe. On décale pour rester dans leur route, et Team France Jeune joue un beau coup à son tour en allant chercher de l’air à la droite du plan d’eau ».

Teva Plichart : « Je pourrais m’y habituer… »

Cette victoire a le goût d’une madeleine de Proust pour Teva Plichart, qui n’avait plus gagné sur le Tour depuis

 Tour de France à la Voile 2016, étape de Roses (ESP), le 21 juillet 2016. Crédit photo : Jean-Marie LIOT / ASO Jean-Marie LIOT / ASO
Tour de France à la Voile 2016, étape de Roses (ESP), le 21 juillet 2016. Crédit photo : Jean-Marie LIOT / ASO Jean-Marie LIOT / ASO

l’étape Port Bourgenay – Royan en 2007, remportée après une trentaine d’heures de mer devant Elcimaï – Ville de Marseille, skippé par Dimitri Deruelle… aujourd’hui tacticien tahitien. « Le goût de la victoire, je pourrais m’y habituer très rapidement, sourit le skipper, qui avait terminé 2e du Tour en 2007. C’est un petit hold-up qu’on réalise, parce qu’on sort in extremis 6e ex-aequo des qualifications, mais on a très bien navigué pour remonter jusqu’à la tête, sur la Super Finale. Elle efface aussi la déception de notre 9e place hier  ».

Team France Jeune, qui avait décidé de se retirer du raid côtier hier après avoir manqué par deux fois la même porte, a trouvé l’occasion de se racheter sur un parcours dessiné devant la plage, couru dans un vent qui venait de forcir. « Ce parcours était particulier, parce qu’il était rallongé et qu’il y avait une zone interdite avec un jeu possible entre la zone et la digue. On se gave et on remonte de la 5e à la 2e place sur ce coup-là. Il nous manque un rien pour battre Trésors de Tahiti sur le dernier virement, quelques mètres à peine ».

Un leader, des matches

Des matches, il en reste à foison dans ce Tour de France. Pour la 2e place, déjà : 10 points séparent Crédit Mutuel de Bretagne de Grandeur Nature Véranda, 7e de la Super finale de Roses. Team Coved, à 9 longueurs, n’a pas dit son dernier mot pour le podium et, avec sa victoire du jour, Trésors de Tahiti pointe à 20 points de la troisième marche. Et ils sont quatre en six points pour la 5e place. 8e, Team France Jeune compte deux points d’avance sur son rival Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan au classement Jeunes et Amateurs, malgré son retrait du classement du raid côtier, hier. Les limonadiers s’envolent ? Il reste de sacrées empoignades à venir, rythmées dès demain par la tramontane qui souffle fort à Gruissan.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire