Tour de France Voile, Marseille à l’heure bretonne

tour de france voile
photo Jean-Marie LIOT / ASO

Avec 17 minutes d’avance, Team Lorina Limonade–Golfe du Morbihan a remporté le raid côtier de Marseille, sa huitième victoire sur le Tour 2016. Deuxième, Grandeur Nature Véranda prend la 2e place du classement général tandis que Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan, 3e , conforte sa place de leader du classement amateur.

Un cadre prestigieux

Il n’y a pas tant de cadres plus prestigieux en France que la rade de Marseille pour courir un raid côtier. Quitter la plage du Petit Roucas pour rejoindre les calanques en naviguant autour des îles Maire et de Jarre, couper par le large pour faire une révérence au port autonome et revenir régater autour du Frioul, ça ne s’invente pas, ça se vit, et ça se déguste. Même chez Team Lorina Limonade –Golfe du Morbihan, où l’on se repaît de l’île aux Moines à longueur d’entraînement, les marins ont pris le temps de jeter par la fenêtre un coup d’oeil sur le paysage. Pourtant, à la vitesse à laquelle Quentin Delapierre, Quentin Ponroy et Kevin Péponnet ont englouti les 25 milles de ce raid, l’air devait un peu piquer les yeux.
Partis dans le premier bloc, les Limonadiers engloutissent vite fait be.Brussels, boosté par l’arrivée d’un nouvel équipage expert du F18 et du F16, et les filles de Helvetia Purple by Normandy Elite Team, reines de ce départ, respectivement 2e et 3e à la bouée de dégagement. Leader échappé, Natixis – YC Saint-Lunaire donnera bien plus de fil à retordre aux fusées du Morbihan, qui ne les grignoteront que mille après mille sur le bord de portant vers le port autonome, avant de s’échapper.
Entretemps, il s’est passé au moins autant de choses dans leur dos. La double pénalité pour Trésorsde Tahiti qui a doublement touché (2 fois 360 égal 720), mais qui remonte pour prendre la 13e place du jour ; Crédit Mutuel de Bretagne collé sur la ligne de départ, puis sanctionné pour refus de priorité à la bouée du port autonome, et qui, 9e
du jour, lâche sa 2e place au général ; Team Coved, avec Eric Péron à la barre et qui termine 6e, juste devant les Sudistes de Pays de l’Or – Hérault, qui se sont régalés de la Méditerranée…

Météo compliquée

Sur un parcours raccourci – c’était dimanche aussi pour la brise thermique, et le vent fut erratique -,Team Lorina Limonade finit par mettre une grosse gifle au reste de la flotte… avant de stopper net à 50 mètres de la ligne d’arrivée, située sous la corniche. Gennaker, foc ou rien du tout ? En bricolant les leaders de ce Tour finissent par franchir la ligne d’arrivée en vainqueurs. Cette bulle, qui colle les arrivants, n’aura pas servi les intérêts de Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan, qui a pris la décision d’attaquer la bouée par le haut. Elle sert en revanche Grandeur Nature Véranda, qui passe par en bas, grignote son retard, tombe dans le tampon, crie sa déception et repart au petit pas pour prendre la deuxième place du jour… 17 minutes après les vainqueurs. Les Mojitos troisièmes, ce sont les amateurs de Natixis – YCSL qui prennent la 4e place, suivis par Pays de l’Or – Hérault, Team Coved, Team France Jeune et Dynamique Homkia… sans que personne n’ait trop à se plaindre de la loterie organisée sur la ligne d’arrivée.

Be the first to comment

Laisser un commentaire