Windsense, L’anémomètre connecté à votre tablette

pack windsense digital yacht

Digital Yacht vient de présenter Windsense, une girouette-anémomètre connectée à votre tablette ou votre smartphone.

les tablettes et les smartphones sont maintenant capables de devenir de véritables centrales de navigation, GPS, routage, loch speedo et donc girouette anémomètre.

Digital Yacht, qui s’est tourné vers les solutions connectées depuis quelques temps, propose la nouvelle girouette-anémomètre WindSense. Le WindSense, que je n’ai pas essayé,  est équipé d’une girouette anémomètre  avec un câble de 20m qui se connecte à l’interface Digital Yacht. Cette interface fournira ainsi les données grâce à une connexion Wi-Fi ou/et NMEA0183 aux différents supports comme un PC, une tablette, voir un smartphone. Les données sont compatibles avec une large variété d’applications mobiles et de logiciels. Le système Wi-Fi intégré permet typiquement une portée jusqu’à 30 m.

Le prix (595 euros sur le site de Digital yacht) est tout à fait correct sachant que vous n’avez plus besoin d’acheter de répétiteur. Après comparaison avec les différentes gammes proposées sur le marché, le WindSense est dans les prix du marché et tient la comparaison avec les anémomètres classiques.

Caractéristiques

  • Capteur de vent autonome ou équipé avec une girouette anémomètre de précision
  • Connexion filaire avec un câble fin depuis le produit vers l’interface sous le pont avec une connexion NMEA et Wi-Fi
  • Girouette anémomètre ultra-résistante pour une durée de vie exceptionnelle
  • Large variété d’applications pour iOS, Android et PC/ MAC
  • Supporte jusqu’à 7 produits connectés en Wi-Fi- Permet d’utiliser de nombreux appareils pour différents affichages
  • Sortie NMEA 0183
  • Entrées 0183 (4800 et 38400 baud) avec multiplexeur pour faciliter le partage des données
  • Wi-Fi peut être autonome ou lié à un réseau existant
  • Consommation minimale
  • Interface NMEA2000 en option ( disponible fin 2016)

pack windsense digital yacht

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire