Livres et équipement pour la navigation

bateau phare navigation

La navigation, c’est savoir où on est, savoir où on va, reconnaître son environnement, jouer avec les courants. Pour cela, on a besoin de documents et d’un peu d’équipement.

La navigation nécessite une préparation, avant de partir, et de savoir se situer sur l’eau tout en sachant où on va et comment. Au delà du matériel de sécurité, il est donc nécessaire d’embarquer, à bord d’un voilier, un minimum de documents et de matériels, quelque soit sa navigation : cabotage, sortie à la journée ou croisière hauturière.

Les documents à embarquer

Tout commence par les cartes. Oui vous avez un GPS, oui vous avez une tablette, mais les cartes papiers restentcarte-marine indispensables. Elles permettent d’avoir une vision plus vaste du plan d’eau qu’un écran de 5 ou 6 pouces. Et en cas de soucis de batteries, elles sont toujours là. Si vous partez pour plusieurs jours, prenez des cartes de différentes échelles.

Autres documents indispensables, des livres. Plusieurs livres seront à embraquer. Les instructions nautiques, le livre des feux, un annuaire des marées ( pour les mêmes raisons que les cartes), l’almanach du Marin Breton et un livre de Bord.

L’équipement

Une règle Cras, inventée par un amiral de la marine ( qui lui a donné son nom) permettra de naviguer sur les cartes papiers. C’est une règle transparente ou sont gravés deux rapporteurs. Elle vous permettra de faire le point, vous compas-relevement-bateausituer et vous donner le cap à prendre.

Pour pouvoir utiliser correctement les cartes et la règle, vous aurez besoin d’un compas de relèvement. Ce compas vous permettra de relever le gisement d’un amer pour vous repérer sur la carte.

Les jumelles vous permettront de retrouver un amer sur la côte et de voir ce qui se passe au loin.

Le GPS, évidemment. Même si les cartes papiers sont indispensables, le GPS est devenu un instrument de base pour la navigation. Il permet de se situer, donner une route, vérifier les fonds, donner l’heure d’arrivée,…

Enfin, le smartphone ou la tablette est de plus en plus présent à bord de nos voiliers. Les différentes applications disponibles sur les market sont vraiment de plus en plus innovantes et bien pensées. Du routage météo, à la cartographie en passant par le lochspeedo, les marées ou les applications de partage d’infos sur les mouillage, un smartphone peut maintenant tout faire.

Et vous qu’emportez vous pour la navigation ? Sextant, ordinateur ?

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire