La préparation du voilier

voilier en carenage

La belle saison arrive. Il est temps de préparer son voilier pour naviguer. Si l’hivernage est l’occasion de faire un point sur les travaux à venir, un contrôle de tous les éléments du voilier est indispensable avant de naviguer.

Pour ne rien oublier à la préparation du voilier, ce petit rappel permettra de s’assurer de naviguer sereinement pendant toute la belle saison.

Les oeuvres vives et les oeuvres mortes

Commençons par la coque. Le printemps, et sa météo plus clémente, est le moment de réparer tous les petits bobos de la coque. Faites un tour du voilier pour repérer les éventuelles reprises de gelcoat à refaire, vérifier le safran et les pièces de fixation. C’est aussi le moment de contrôler la dérive, son axe, le palan, changer l’anode.

Dans le même temps, pour les voiliers équipés d’un moteur In bord,  il est nécéssaire de remplacer les anodes moteur, même si celle ci semble encore correct. Enfin, contrôlez l’arbre d’hélice.

Il ne restera plus qu’à faire l’antifouling.

Sur le pont

Sur le pont aussi, il y a du travail. Il est important de vérifier l’état des épontilles, des balcons et des filières. L’étatpont first 25 des cadènes, des taquets, des poulies…bref de tout l’accastillage est à prendre au sérieux. Ces pièces peuvent provoquer de gros accidents, même sur un petit voilier.

Tant que vous êtes sur le pont, c’est le moment de contrôler le gréement. Si le voilier est démâté, ce sera simple. Si ce n’est pas le cas, faites vous aider. N’hésitez pas à passer par un professionnel. Non, non, ils ne vous diront pas tous que les câbles sont à changer… Certains contrôles peuvent être fait par vous même. voir la l’article en ce sens sur le contrôle du gréement.


Enfin, profitez en pour vérifier votre mouillage et l’étanchéité du pont, des hublots,… en faisant un bon nettoyage.

Les moteurs

moteur diesel bateauSuivant votre motorisation (in board ou hors bord) et son âge, l’entretien sera plus ou moins important. Si nous sommes des voileux, le moteur est toujours un peu une source de stress puisqu’on l’utilise quand on ne plus se servir des voiles. Il est donc préférable qu’il démarre bien. Il doit donc être bien entretenu et régulièrement. Les fiches d’entretien des moteurs Inbord et hors bord sont en liens.

Cabine et fond de cale

La dernière opération de contrôle se trouve à l’intérieur du bateau. Vous devez contrôler et tester les vannes, vérifier les colliers de serrage ( 2 colliers pour chaque vanne) ainsi que le fonctionnement des pompes de cale en modes automatique et/ou manuel.

Ensuite, pensez à vérifier tout vos systèmes électriques, batteries, connexions,… l’électronique doit aussi bien fonctionner. Enfin, prenez soin de contrôler votre armement de sécurité

Voiles

Les voiles sont logiquement contrôlée en fin de saison. Si cela n’a pas été le cas, vérifiez leur état général, les lattes, les oeillets, toutes les fixations, la ralingue.

Téléchargez ce lien vers une check list concernant l’entretien du bateau

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire