Surprise, le voilier à tout faire

voilier surprise au près
photo issue du site archambault-by-bgrace

Le Surprise est un des petits voiliers les plus populaires en France, capable de s’adapter à tous les programmes avec brio.

Le Surprise est né de l’imagination et du coup de crayon de Michel Joubert, en 1976. L’architecte souhaitait proposer un dayboat rapide et simple. A l’époque, il trouve beaucoup de difficulté à trouver un chantier intéressé par le projet. Michel Joubert et son Surprise rencontreront le succès grâce à un chantier et un distributeur.

Un succès immédiat

C’est le chantier Archambault qui va croire, en premier, aux capacités de ce voilier. Lorsque le chantier le présente au

voilier surprise sous voiles
Manfred E. Fritsche

salon nautique de paris, en 1977, c’est le succès immédiat. Ce jolie petit voilier et ses promesses de vitesses provoquent un engouement immédiat. Il est vrai que ce voilier polyvalent est rapide et facile à manoeuvrer. Deux atouts pour répondre aux régatiers comme aux équipages cherchant la ballade à la journée voir plus.

L’entrée du Surprise, dans l’histoire de la plaisance, va se confirmer grâce à l’intérêt d’un suisse. Ce professionnel du nautisme décide d’importer le Surprise et de le présenter au salon nautique de Genève. Et ce sera le début d’une grande histoire d’amour entre le lac Léman et le Surprise. C’est en Suisse que naîtra l’Aspro, l’association des propriétaires de Surprise.

Depuis, c’est plus de 1600 unités qui ont été construites et qui naviguent en Suisses, en France, Autriche, Allemagne,… Et le voilier est devenu un monotype. Le Surprise est toujours produit par le chantier breton BG Race, qui a racheté les moules et le nom Archambault après la liquidation du chantier.

Un voilier polyvalent

Le Surprise peut répondre à plusieurs programmes. C’est un dayboat très intéressant. Son vaste cockpit et son plan de pont dégagé lui permettent de passer des moments agréables dehors. En navigation, le Surprise n’est pas très technique est ses manœuvres sont faciles. C’est un voilier sécurisant qui peut donner beaucoup de plaisir en ballade côtière en s’amusant et prenant du bon temps.

Pour les mangeurs d’écoutes, sa carène, qui n’a pas évoluée depuis 40 ans (respect de la jauge oblige), donnera des sensations extraordinaires. Très vifs dans les petits airs, il sera capable de garder de la toile assez longtemps. C’est un des rares voiliers, de l’époque, à pouvoir faire un très bon cap au près sans perdre de vitesse tout en étant capable de planer au portant. Et ce monotype est très actif avec un calendrier très dense et varié en monotype.

Enfin, en croisière, ce voilier peut rendre de nombreux services. Sécurisant, il peut donner beaucoup de plaisir à un couple avec deux jeunes enfants dans un confort certains. A l’intérieur, une couchette double et deux banquettes pourront accueillir l’équipage. Une kitchenette et quelques rangements permettront de vivre quelques jours dans un confort camping agréable. Seules les toilettes manqueront à l’appel.

Caractéristiques

Architecte : Joubert / Niveltcoupe surprise
Longueur coque : 7,65 m
Largeur : 2,48 m
Tirant d’eau : 1,60 m
Déplacement : 1 350 kg
Lest : 500 kg
Surface de voile standard : 30,5 m²
Spi : 45 m²
Motorisation : Hors bord
Capacité carburant : 25 l
Cabines : 3
Certification C.E. : C

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire