Naviguer en famille et avec des enfants

famille sur un voilier

La navigation en famille, et notamment avec des enfants demande de bien préparer sa croisière.

La navigation en famille, sur un petit voilier, demande encore plus de préparation que sur un gros voilier, surtout pour une croisière de plusieurs jours. Le temps de navigation, l’espace restreint sur le voilier et la météo peuvent vite rendre une croisière désagréable et pourrir l’ambiance. Pourtant l’objectif est bien que toute la famille prenne du plaisir à bord, au risque de devoir revendre le bateau.

Quelques précautions et anticipations peuvent faciliter les choses et rendre une croisière tellement agréable que la famille en redemandera.

Préparer la croisière

La préparation de la croisière est importante. Si une navigation se prépare toujours, ici, l’objectif sera, en plus, de voilier en croisièrepréparer la croisière en fonction de tout l’équipage. Si naviguer sur une journée et rentrer le soir ne posera que peu de problèmes, naviguer une petite semaine va demander d’anticiper la météo et les navigations.

La météo est importante pour la sécurité, bien sûre. Mais la météo conditionne aussi le confort en croisière. Une semaine de pluie va vite énerver les enfants sur un petit voilier, impossible de profiter de la plage, de se promener, ce qui provoque fatigue, énervement… Concernant les conditions météo en mer, éviter une longue journée de navigation au près peu aussi stresser enfants et conjoints non amarinés.

Avec des enfants, privilégiez des petites navigations avec de longues escales pour que les enfants puissent se dépenser, courir et rencontrer d’autres enfants. Naviguer de nuit et faire escale en journée est encore l’idéal.

Le confort à bord

A bord d’un voilier, et surtout à bord d’un petit voilier, l’espace et sa gestion sont important pour le confort de tout le monde. Chaque chose doit toujours être rangée à sa place. Il est indispensable de reprendre la mer avec un bateau bien rangé.

Rappelez-vous que si vous êtes le seul vrai passionné de bateau, tout le monde ne sera pas toujours d’accord pour faire l’impasse sur un minimum de confort. Un petit voilier, c’est du camping.enfants dans une cabine arrière de bateau

Pour les enfants, pour qu’ils prennent un maximum de plaisirs, pensez à leur réserver un endroit ou ils pourront jouer. En effet, pour les plus petits, nous sommes souvent à leur expliquer qu’il ne faut pas toucher aux bouts, à ce winch, de faire attention à la bôme, de ne pas monter ici ou là. Il est très important de leur réserver un endroit ou crayons, jouets et doudous pourront être étalés, un endroit ou ils pourront jouer sans contrainte. Pour les voiliers équipés d’une cabine arrière, c’est encore le meilleur endroit. Sinon, le triangle avant est très bien. Ce sera l’endroit ou ils dormiront et joueront, un endroit à eux…

La sécurité

Enfin, la sécurité. C’est un sujet qui a déjà été souvent évoqué. Les règles générales et la réglementation ne changent pas. Les enfants prennent plus de risques à partir de 4-5 ans et quand ils commencent à être amarinés, alors que plus petit, le danger est moindre. Investir dans des gilets automatiques pour les enfants (à partir d’un certain âge pour une question de coût) peut être une bonne solution pour qu’ils le portent tout le temps. Et ce gilet devra aussi être porté au port et au mouillage, moment ou la vigilance peut baisser.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire