L’équipage de Trésors de Tahiti relance le Tour de France a La Voile

diam 24 tresors de tahiti
Crédit photo : Jean-Marie LIOT / ASO

La quatrième étape du Tour De France à la Voile avait lieu ce week end, en Baie de Quiberon, l’occasion de relancer le match.

C’est sous un soleil radieux et dans un vent capricieux que les 29 équipages du Tour de France à la Voile ont pris part
ce dimanche aux Stades Nautiques d’Arzon – Port du Crouesty, en baie de Quiberon. Deuxième du Raid Côtier hier et brillant vainqueurs des Stades Nautiques aujourd’hui, Trésors de Tahiti remporte haut la main l’Acte 4 du Tour.
La journée est à oublier pour le Team SFS qui a volé le départ de la Finale puis a écopé de 9 points de pénalité (infraction à la règle d’utilisation du kit de mouillage). Trésors de Tahiti est ce soir le nouveau leader, avec 6 points d’avance sur Team SFS. Le match est totalement relancé ! Respectivement 3e et 4e au Général, Team Oman Sail et Fondation FDJ –Des Pieds et Des Mains restent en embuscade. Pas le temps de souffler pour les marins qui quittent ce soir la Bretagne pour rejoindre les Sables d’Olonne en Vendée, cadre dès demain de l’Acte 5 de cette passionnante et indécise 40ème édition.
Vent léger, grand soleil, chaleur… Pour un peu, on pouvait croire aujourd’hui que le Tour de France à la Voile était déjà installé en Méditerranée ! Et pourtant, c’est bien dans la magnifique baie de Quiberon que les 29 Diam 24 ont pris part ce dimanche aux spectaculaires et indécis Stades Nautiques. Ils ont plus précisément régaté devant la plage du Fogeo, à la sortie du Golfe du Morbihan, une zone réputée pour ses forts courants.

Phase de qualification : six courses, cinq vainqueurs

Les conditions du jour étaient pour le moins compliquées. En cause : un conflit entre le vent synoptique et la brise thermique. Les équipages ont donc dû composer avec des vents faibles et changeants, avec parfois de grandes zones de molle dans lesquelles il ne fallait absolument pas se faire piéger. Il s’agissait au contraire d’exploiter la moindre risée.
Dans la phase de qualification, les Diam 24 étaient comme de coutume répartis en deux groupes (jaune et bleu). Les équipages ont tous pris part à trois courses. Preuve de l’homogénéité de ce Tour de France à la Voile, cinq bateaux différents ont remporté les six régates qualificatives : Cheminées Poujoulat, Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan et New Territories dans le groupe jaune ; Team Occitanie Sud de France et Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains (seul double vainqueur du jour) dans le groupe bleu. Le Comité de Course a ensuite suspendu les débats en attendant le retour du vent. Les Diam 24 n’ont finalement pas pu disputer de quatrième régate de qualification et quelques ténors sont restés aux portes de la Finale. C’est notamment le cas des locaux de Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, tenants du titre, qui ont terminé 5e de leur groupe.

La Finale : peu de vent, beaucoup de rebondissements !

Pour le reste, on a retrouvé en Finale sept des dix premiers au classement Général avant cette journée de Stades
Nautiques, dont l’inévitable Team SFS. D’autres favoris n’ont pas manqué le rendez-vous : Trésors de Tahiti, Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains, Team Oman Sail, Vivacar.fr CEFIM (vainqueur hier du Raid Côtier d’Arzon),Cheminées Poujoulat, Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan. La seule surprise est venue de New Territories. 19e au Général ce matin, cet équipage cosmopolite (trois nationalités à bord) a décroché son deuxième ticket pour une Finale de Stades Nautiques (après l’Acte de Dunkerque).
Dans un vent toujours faiblard, la Finale du jour a commencé par un coup de théâtre : trop pressés, les hommes du Team SFS ont volé le départ et se sont immédiatement fait disqualifier ! Ils terminent donc derniers de la Finale et 8e de la journée. Après leur 10e place hier dans le Raid Côtier, l’Acte d’Arzon – Port du Crouesty est clairement à oublier…
Crédité du meilleur départ, Trésors de Tahiti a d’emblée pris les commandes de cette manche décisive, suivi de très près par les petits jeunes de Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan. Ces deux bateaux ont rapidement fait le break sur le reste de la flotte. S’est alors engagé un passionnant chassé-croisé et ce sont finalement les Tahitiens emmenés par Teva Plichart qui sont sortis vainqueurs de ce match-race accroché. Impressionnants de maturité malgré leur jeunesse (20 ans de moyenne d’âge), les « Mojito boys » peuvent être fiers de leur 2e place. La lutte pour la 3e

place de cette finale a également été intense entre New Territories, Vivacar.fr CEFIM et Team Oman Sail. Derniers à la première marque, les Omanais ont réalisé une formidable remontée et ils ont accroché une place sur le podium aujourd’hui.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire